Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Entre les Etats-Unis et les coqs, qui en veut le plus au Sénégal?

Posté par: Cheikh NDAO| Vendredi 06 septembre, 2013 09:09  | Consulté 2974 fois  |  7 Réactions  |   

Entre les Etats-Unis et la France, qui en veut le plus au Sénégal?

La poignante question du retour des accords militaires entre le Sénégal et la France, la base française à Dakar, doit être analysée avec beaucoup de précaution au regard de ceux qui ont encore intérêts à tenir le Sénégal, l’Afrique hors de bonne marche stratégique du monde. En cela, il me vient évidement à vous poser une question qui relève de la pure logique et des faits présents.

La France, ne se sentirait-elle pas ces derniers temps un peu "rit du cul" au Sénégal?

Le Ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, Amadou Kane, nous rapportait le 11 juin 2013 que l’agence américaine USAID à elle seule, présente depuis 1961 au Sénégal, a injecté plus de 650 milliards de FCFA. Le programme bilatéral de notre coopération figure parmi les plus importants au Sénégal. Pour la période 2010-2015, l’appui attendu des Etats-Unis au Sénégal est estimé à environ 388,5 milliards de francs CFA, soient plus de mille (1000) milliards d’investissement depuis les indépendances (USAID seulement sans parler des autres instruments politiques et commerciaux américains présents au Sénégal). La France quant à elle, demeure le premier donateur d’aide publique au «Développement» au Sénégal avec 97 milliards de Fcfa d’aide bilatérale. La contribution de la France à l’enveloppe du 10ème Fond Européen de Développement (FED) au Sénégal s’élève à 21 millions d’euros, soient 14 milliards de Fcfa (source: Union européenne). Le calcul est tout simple. La France n’a pas fait le 10ème de ce qu’ont fait les USA au Sénégal en 53 ans.

Une autre lecture logique de la succession des faits nous amènerait certainement, tous, à voir que la France a perdu du terrain au Sénégal et leurs intérêts commerciaux et politiques menacés au profit des Etats-Unis, des Emirats Arabes, de l’Inde et de la Chine. Et ce n’était pas surprenant de voir toute cette campagne d’intox  (48h après l’occupation imposante des USA sur le ‘’terrain français’’) menée contre le gouvernement de Macky Sall (que je ne défends pas d’ailleurs) légitimée par une presse sénégalaise qui reproduit aveuglement les mêmes termes de propagande et vision occidentale en agitant certains sujets stratégiques et sociaux sensibles tels que l’homosexualité qui est en train d’ailleurs de diviser la France, le cas de Hisséne Habré, le terrorisme et la fermeture de la base militaire française de Dakar sous le régime d’Abdoulaye Wade. Cela empeste tellement le Français que l’on en oublie l’essentiel des urgences qui n’ont pas tardé à se manifester: les pluies sur Dakar qui ouvrent la voie aux inondations, la  campagne agricole 2013-2014, le ravitaillement suffisant de la population en gaz, les coupures de courant dues à un grave manquement énergétique, pour ne parler que de ces quatre (4) aspects.

Le dernier qui a fait déborder le vase se traduirait surement par gros doigt d’honneur (pour reprendre les termes de Fatou de la radio Africa n.1) qu’a tendu la brave et digne Bousso Dramé, lauréate du concours national d’orthographe, à la France. Ce qui ne manquerait pas à s’appliquer lorsque François Hollande déclarait dans son discours de Dakar devant l’assemblée nationale que: "la part d'ombre de notre histoire, c'est aussi la répression sanglante qui, en 1944 au camp de Thiaroye, provoqua la mort de 35 soldats africains qui s'étaient pourtant battus pour la France. J’annonce un geste spectaculaire, sans précédent: "J'ai donc décidé de donner au Sénégal toutes les archives dont la France dispose sur ce drame afin qu'elles puissent être exposées au musée du mémorial." (Source:http://bit.ly/14IbIQy). François, le mal est déjà fait et il est temps que la France arrête de nous vendre de «l’histoire». Je suis très respectueux de la personne digne qu’est Barack Obama avec ses origines afro-américaines  qui, pourtant à la maison des esclaves de Gorée n’est pas rentré dans cette blessure profonde de l’histoire causée majoritairement par la France alors qu’il est le fruit de la longue exploitation de ces plantations de canne à sucre. La Compagnie Sucrière Sénégalaise dirigée par le français Jean Claude Mimran (fortune estimée entre 1.2 milliard et 1.6 milliard d’euros par le Mediapart du 17/12/2012) quant à elle, n’a-t-elle pas souffert de la concurrence au point la douane sénégalaise bloque 9.100 tonnes de sucre en date du 05 juin 2013? Soient six (6) milliards de marchandises en souffrance au port. Si cette société n’a pas pu parer à une éventuelle concurrence pendant cinquante (50) ans de monopole, sa disparition pour laisser place aux nationaux pour créer d’autres emplois serait tout à fait légitime. J’en rajouterai qu’une telle décision protectionniste pourrait être mieux réfléchie de la part d’un Etat. Un collectif d’importateurs de sucre, composé d’une dizaine de chefs d’entreprise, est né en la circonstance, pour gérer l’urgence consistant à lever le blocage de leurs marchandises. Après avoir dénoncé l’illégalité de la décision, le collectif d’opérateurs économiques soutient que la Css est la plus grande exportatrice de sucre avec près de 80 000 tonnes par an. En plus, la Css vend plus cher que les importateurs de sucre. Ces opérateurs économiques expliquent que la Css vend à cinq cent quarante-deux mille deux cent quarante mille (542 240) francs Cfa la tonne à Dakar, alors que les importateurs vendent à cinq cent vingt-cinq mille (525 000) francs Cfa la tonne (source: La Tribune du 06 juin 2013).

Après Victor Hugo le 19 mai 1879, à Paris qui parlait de l’Afrique en ces mots: «Ce monstrueux Cham qui arrête Sem par son énormité, l’Afrique… Quelle terre que l’Afrique ! L’Asie a son histoire, l’Amérique a son histoire, l’Australie elle-même a son histoire qui date de son commencement dans la mémoire humaine, l’Afrique n’a pas d’histoire… Cette Afrique farouche n’a que deux aspects : peuplée, c’est la barbarie, déserte, c’est la sauvagerie», Sarkozy lui déclarait que «l’homme noir n’est pas assez rentré dans l’histoire». Voilà après 60 ans, au moment où Barack Obama est en train de vous ravir la vedette à Dakar que l'ancien ambassadeur de France au Sénégal, Nicolas Normand, faisait état d’une sortie inopportune pour suspendre les 21 pauvres milliards de la France pour la dépollution de la baie de Hann. Pfff

La liste des intérêts français menacés au Sénégal est longue comme l’est la plupart des pays francophones ouest-africains maintenue dans le sous-développement, se nourrissant de discours. Il me plait ici de citer agréablement le Ghana en exemple, pays anglophone, comme étant le 67èm (sur 107 pays) rang mondial au niveau de l’indice mondial sur la sécurité alimentaire (source: http://bit.ly/18UjPza). Le Sénégal occupant la 87ème place (source: http://bit.ly/1dUNY4g). Un manque de volonté politique ou le suivi d’une politique moutonnière de la France? Le Nigéria ne parlant pas français quant à lui se réjouit de l’investissement américain de cent (100) millions de dollars pour les petits producteurs agricoles (source: http://bit.ly/16CEHnz). 

Trouvez l’erreur !

Cheikh Ndao

shakescheikh@yahoo.fr

 

 L'auteur  Cheikh NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (7)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Golfois on September 7, 2013 (10:49 AM) 0 FansN°:1
Article pertinent.Il est à noter qu'en Afrique ,seul les pays anglophone genre: Ghana, Kenya,Ethiopie,Tanzanie,Maurice,Botswana sont entrain de décoller, et dans peu de temps sortiront du sous developpement.Probléme de langue ou d'assimilation culturelle?
Mbourou. on September 7, 2013 (11:30 AM) 0 FansN°:2
Je vais faire du hors sujet mais tu sais quoi je m'en tappe :
Pour ce qui est des accords bilatéraux : L'appui des EU est estimé à 330 milliards de f alors que le budget de la présidence est de 130 milliards environ (alors que du temps de Diouf il tournait autour de 4 miliards donc mm avec une inflation de 200%, on arrivera aux alentours de 12 milliards mais ça été multiplié par plus de 10) donc en 3 ans ça suufit à réduire à néant cette aide de 330 milliards. Donne moi des marchés du pétrole et d'or en échange je te donne de l'aide que tu pourras légalement reprendre en augmentant le budget de la présidence, du CESE, du président de l'assemblée nationale et en offrant 1 voiture neuve aux députés - et la boucle est bouclée- Qui va chialer ? Qui dit mieux ? Point de contrôle, point d'audit? Et le sénégalais en patit.

Pour ce qui est des compagnies sucrières, ces imporateurs s'is veulent vraiment aider la populatio, ils n'ont qu'à investir dans une usine au lieu de toujours prendre la voix facile... Implantez des usines et vous aurez un effet double (créer des emplois et vendre le sucre moins cher), importer seulement, il n 'yaura que vous qui vous enrichissez, le sénégalais verra au mieux le prix du kilo de sucre diminuer de 25 F. Multiplier par 10 (paquets): 250 f par mois et donc 3 000 f cfa seulement d'économie dans d'année. il est où l'avantage d'autoriser l'importation du sucre.
Anonyme on September 8, 2013 (22:23 PM) 0 FansN°:3
Moi ce qui me fait honte, c'est qu'ont soit encore des francophone. alors que le monde entier se satiserait de nous si nous parlions anglais.
On est un peu kon de ce coté.
parceke quite à perdre nos langues nationnale, autant les perdre pour kelke chose de noble et productive, et non kelke chose de kolonialiste et contreproductive.
Anonyme on September 8, 2013 (22:24 PM) 0 FansN°:4
hello
Kane on September 8, 2013 (22:24 PM) 0 FansN°:5
hello
Anonyme on September 8, 2013 (22:31 PM) 0 FansN°:6
Je pense que cette article illustre bien la predisposition mentale que toute un generation a et qui consiste a croire que le salut viendra de lassistance des puissances occidentales.
Ce que "donnent" ces pays est le fruit des impots que payent leurs populations,et c'est un investissement startegiques pour leurs interets,les interets economiques de leurs industries et surout pour appuyer leurs strategies commerciales.
Comment s'expliquer que les Etats Unis puissent refuser de permettre les soins et l'education gratuits dans leur pays et donner a l'USAID les moyens de subventionner les memes secteurs au Senegal?
Notre seul salut,c'est de liberer notre economie, revaloriser le travail en le renumerant a sa juste valeur.Comme ca, les seneglais auront les moyens de contribuer a leur propres prise en charge social et progresser dans le sens de nos valeurs propres....
Ainsi,on aura pas a accepter par exemple de legalaiser l'homosexualite pour recevoir les dons cautionne pour les lobbies qui soutiennent les causes qui sont contraires a la croyance de la majorite des senegalais.
Leuk on September 10, 2013 (13:58 PM) 0 FansN°:7
un pays ne se developpe pas sur la base uniquement de l'importation qui contribue negativement à la fuite de devises et au desequilibre de sa balance commerciale mais sur l'exportation dont les conseqences sont en sens inverse sur le plan economique ,les hommes d'affaires senegalais qui travaillent sur des milliards doivent oser faire des investissements industriels createurs de milliers d emplois et mais aussi devaleur ajoutee substancielle pour le pays au lieu de se positionner facilement et pendant des annees dans le circuit de l'importation,53 ans apres l'independance nous vivons d'aides et dans la pauvrete pour un si petit pays incapable que nous sommes de sortir de cette pitoyable situation parce que nous refusons le developpement de par notre mentalite et notre comportement desolant de tous les jours,l'absence de patriotisme des elites surtout politiques quimettent en avant leurs interets egoistes au detriment de ceux du peuple DIEU ne nous offrira jamais le developpement sur unplateau d'argent cest à la sueur de notre front de notre farouche volonte,de notre intelligence, de notre esprit d'magination et denotre rigeur adosses à notre propres valeurs culturelles que nous y parviendrons ,en dehors de cela point de salut wassalam!

Ajouter un commentaire

 
 
Cheikh NDAO
Blog crée le 16/08/2012 Visité 133838 fois 33 Articles 991 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
Quand l’Afrique se soustrait à la marche du monde: de nouveau, esclaves.
La Drogue, tu kiffes?
Que le soleil brille sur les Albinos!
«Si cette Jeunesse africaine pouvait, si les Vieux savaient».
Entre les Etats-Unis et les coqs, qui en veut le plus au Sénégal?
Commentaires recents
Les plus populaires
J'AIME MON PAYS, MAIS PAS CE SÉNÉGAL
Voila comment je deviendrai le sixième Président de la République du Sénégal
En quel Dieu crois-tu: «Gnégno - Guêr»?
JE PORTE PLAINTE CONTRE L'AFRIQUE, LE FMI ET A LA BM
LETTRE A L'AFRIQUE HUMILIÉE